TRACES – Portraits de Roussillon

Présentée dès le 21 juin 2016

014-JOUR2-LRL’archéologie et la photographie permettent, chacune à leur manière, de saisir un instant d’histoire et de l’immortaliser afin de bien le conserver.  Disciplines complémentaires, elles contribuent à la compréhension du passé en racontant et en illustrant  l’histoire d’un territoire, d’une agglomération, d’un peuple.

Afin de bien documenter les sites de fouille, les archéologues utilisent fréquemment les photographies.  Celles-ci leurs permettent de visualiser les lieux, les bâtiments et l’environnement tels qu’ils étaient à l’époque.  Les photographies permettent aussi de voir les changements et les perturbations subit par les sites lors du passage du temps et d’établir s’il est toujours judicieux de fouiller ces emplacements.

Plusieurs des lieux illustrés sur les photos ont été l’objet de fouilles archéologiques. Tout au long de votre visite vous pourrez les admirer et les contempler.  Plongez-vous dans une atmosphère à la fois historique et contemporaine et découvrez des traces de l’histoire de Roussillon.

Crédit photo: Construction de la Saint-Lawrence Brick, Société d'histoire de La Prairie-de-la-Magdeleine

L'exposition permanente : Carrefour archéo

Photo

Présentée de façon chronologique et ludique, l’exposition Carrefour Archéo dévoile les objets emblématiques du passé de la région de Roussillon, un territoire habité depuis des millénaires et témoin d’une histoire mouvementée. La collection du musée regroupe plus de 25 000 objets dont certains datent de plus de 5 000 ans avant aujourd’hui, alors que les Premières Nations occupaient les lieux. Pendant l’époque de la Nouvelle-France, dès les années 1660, voyageurs, missionnaires et colons ont transité ou se sont installés sur ce territoire.

Puis, vu la proximité avec la Nouvelle-Angleterre et plus tard les États-Unis, cette région a connu de nombreux affrontements, débordements, migrations, aussi bien sous le Régime français que sous le Régime Britannique, d’où un patrimoine militaire significatif. Enfin, dès le 19e siècle, l’histoire de la région est devenue intimement liée à l’histoire des transports au Québec, aussi bien maritime que ferroviaire puisque c’est à La Prairie que s’est créée la première ligne de chemin de fer au Canada. De nombreux objets témoignent de cet essor économique. Il ne faut surtout pas manquer les pieux, retrouvés dans un état exceptionnel lors des fouilles archéologiques, qui formaient autrefois la palissade du fort de La Prairie! 

 

Carrefour Archéo : une exposition incontournable!