Expositions temporaires antérieures

Nomades – Matshinanu – Nomads

Présentée du le 15 avril 2016 au 12 juin 2016

Autrefois, le rythme de vie des Innus de la Basse-Côte-Nord, de la Minganie et du Lac-Saint-Jean était étroitement lié au cycle des saisons. Tirées en grande partie des collections de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), les 17 photographies de l’exposition Matshinanu – Nomades  illustrent sans complaisance le rapport étroit qui unissait l’un des derniers groupes nomades en Amérique du Nord à son environnement.

Guidée par les images et puisant dans sa propre expérience, l’auteure innue Joséphine Bacon a créé un texte sensible et poétique pour chacune des photographies. Ces poèmes inédits, qu’elle décrit comme « des haïkus innus, des images dans sa langue » forment la trame de cette rencontre intimiste et touchante.

Les visiteurs sont invités à déambuler dans un environnement paisible, sans parcours prédéterminé, propice à la méditation. Ils pourront y contempler de magnifiques photographies au grand pouvoir évocateur, qui présentent des Innus dans leur quotidien. Aucune mise en scène n’est à l’origine des clichés sélectionnés; la rencontre avec l’autre se fait simplement, sans artifice. On y découvre avec émotion une nation tiraillée entre son mode de vie nomade traditionnel et une vie plus moderne et sédentarisée.

Réalisée en 2010 par Bibliothèque et Archives nationales du Québec en partenariat avec Terres en vues à l’occasion du 20e anniversaire du festival Présence autochtone, cette exposition a circulé en Europe et aux États-Unis.

 

matshinanu

 

Cordes à linge de la réserve de La Romaine
Photographe : [Pauline Laurin]
Entre 1949 et 1960
BAnQ Sept-Îles, Fonds Pauline Laurin

Au-delà des violons et des ceintures fléchées, plein feux sur les collections métisses de Parcs Canada

Présentée du 6 janvier au 10 avril 2016

Le peuple métis et son histoire font leur entrée au Musée d’archéologie de Roussillon, où sera présentée jusqu’au 13 avril 2016 l’exposition Au-delà des violons et des ceintures fléchées, pleins feux sur les collections métisses de Parcs Canada.

Pour l’occasion, plusieurs artéfacts et objets historiques provenant de cinq lieux historiques nationaux seront exhibés et feront découvrir l’histoire et le mode de vie du peuple métis. Il s’agit de la toute première présentation de l’exposition itinérante en dehors des bureaux de Parcs Canada à Gatineau.

Les visiteurs de passage au Musée pourront découvrir le riche amalgame d’ethnicité et d’influences qui compose la culture matérielle métisse et qui donne lieu à une profusion d’œuvres de couleurs et de motifs variés.

Toutes les fins de semaine, en complément de l’exposition, les familles auront l’opportunité de s’initier à la tradition du tissage aux doigts en fabriquant un joli bracelet évoquant les motifs des célèbres ceintures fléchées métisses.

Galerie photos (Vue de l'exposition organisée par Parcs Canada Crédit : Musée d'archéologie de Roussillon) :

    

En partenariat avec:

Le langage des perles

Présentée du 7 juin 2015 au 3 janvier 2016

   

Crédit: Musée d'archéologie de Roussillon

Le Musée d’archéologie de Roussillon présente l’exposition temporaire Le langage des perles, organisée et mise en circulation par le Musée royal de l’Ontario (ROM). Cette exposition rassemble des œuvres historiques de la collection du ROM et des œuvres contemporaines issues de la collection de l’artiste iroquois Samuel Thomas.

L’art du perlage traduit de manière sublime la culture traditionnelle des Iroquois. L’exposition présente le perlage comme un langage qui offre un accès privilégié à la tradition, à la spiritualité et au système de croyances de ce peuple. Même s’il s’ancre dans une riche tradition ancestrale, cet art n’est pas demeuré imperméable aux innovations technologiques et culturelles qui ont transformées la vie en Amérique. Déjà aux 16e et 17e siècles, les artisans et artisanes des Premières Nations ont su intégrer les perles de verres aux couleurs et aux formes variées qu’importaient les marchands européens.

Aujourd’hui encore, les créations en perle s’inscrivent dans la réalité contemporaine des artistes amérindiens. Les œuvres contemporaines tirées de la collection de Samuel Thomas révèlent d’ailleurs toute la puissance, le dynamisme et la vivacité de cette pratique artistique. La réalisation des deux tenues longues présentées dans l’exposition est le fruit d’une démarche collaborative visant à favoriser les échanges culturels. Sous la supervision de l’artiste, des autochtones et des non-autochtones, la plupart inexpérimentés dans l’art du perlage, se sont unis pour créer ces vêtements spectaculaires.

La présentation de cette exposition est rendue possible grâce au soutien financier du Patrimoine canadien par l'entremise de son Programme d'aide aux musées.

mot_symbole_bil_rgb-wordmark_bil_rgb-fra

 

Arts de la Chine : Aperçus d'une civilisation ancienne

Présentée jusqu'au 31 mai 2015

Crédit: Musée d'archéologie de Roussillon

Toutes et tous sont invités au Musée d’archéologie de Roussillon afin de découvrir une toute nouvelle exposition temporaire, Arts de la Chine : Aperçus d’une civilisation ancienne, qui met en valeur le bronze, la céramique et le jade de cette civilisation étonnante.

« Il s’agit d’un accès privilégié à la culture et aux traditions ancestrales de la Chine grâce à une impressionnante collection d’objets qui ont été réalisés à l’aide de ces trois matériaux, et dont la fabrication remonte jusqu’à 1 600 avant J.-C. Il est impressionnant de constater tout le savoir-faire artisanal et technologique dont les anciennes dynasties chinoises faisaient déjà preuve à l’époque et le profond symbolisme qui se cache derrière les motifs, les inscriptions et les gravures réalisés sur les artéfacts », souligne Frédéric Hottin, l’archéologue du Musée d’archéologie de Roussillon.

Cette exposition explore aussi les impacts et l’influence des pratiques artisanales et artistiques chinoises sur le commerce international de la Chine. Les croyances chinoises en lien avec les représentations animales figurent également parmi les thématiques abordées.

Arts de la Chine : Aperçus d’une civilisation a été réalisée par le Musée royal de l’Ontario. Son contenu est rédigé à la fois en français, anglais et chinois, et propose plusieurs activités destinées aux groupes scolaires.

La présentation de cette exposition a bénéficié du soutien de Patrimoine Canada par l'entremise du Fonds des expositions itinérantes du Programme d'aide aux musées.

mot_symbole_bil_rgb-wordmark_bil_rgb-fra

 

 

Témoins du rail : mémoire d'une nation  

présentée jusqu'au 2 novembre 2014

Témoins du Rail - bannièreTémoins du rail - expositionTémoins du rail - exposition

Crédit: Musée d'archéologie de Roussillon

Le Musée d’archéologie de Roussillon invite tous les valeureux aventuriers du rail à venir découvrir 175 ans d’histoire ferroviaire canadienne! Apprenez-en sur l’importante contribution des chemins de fer dans la construction du pays. Au fil des stations, les visiteurs apprendront comment les compagnies ferroviaires ont été à l’origine de grands bouleversements dans l’histoire politique et économique du Canada. Parmi les thématiques abordées figurent notamment la conquête de l’Ouest et du territoire, le développement des villes et l’ouverture du tout premier tronçon ferroviaire en 1836.

Cette exposition itinérante a été créée en 2011 par Exporail, le Musée ferroviaire canadien, à l’occasion de son 50e anniversaire. Elle présente plus de 80 artéfacts, lithographies et documents, incluant un contrat du Canadian Pacific Railway datant de 1881, le portrait d’Alexander Ross McKenzie, l’ingénieur ayant conçu le pont Victoria, ainsi que le plan de la locomotive Dorchester dessiné par John Loye et datant de 1927.

Illégal, le trafic animal

présentée jusqu'au 8 juin 2014

Illégal, le trafic animalIllégal, le trafic animalIllégal, le trafic animal

Crédit: Musée des sciences et de la nature de Sherbrooke

Dans cette exposition, les petits et grands sont invités à vivre une expérience inédite de voyage qui les sensibilisera au trafic illégal des animaux. Il s'agit d'une aventure ludique et éducative, au cours de laquelle les participants sont appelés à faire différents choix au fil des stations rencontrées. Après avoir sélectionné leur destination voyage, les visiteurs doivent traverser les douanes aéroportuaires pour finalement atterrir dans un bazar exotique et s’engager dans une expérience de magasinage très particulière. Bibelots, vêtements, accessoires de mode, remèdes, … Plusieurs des produits offerts sont fabriqués à partir d’animaux et d’espèces menacées, ce qui complique le choix des voyageurs! Au retour, ceux-ci auront été sensibilisés à la pression qu’exerce le commerce international sur le monde animal.

Histoires fantastiques, mythes et légendes de chez nous

présentée jusqu'au 12 janvier 2014

Plongez au cœur d’un univers fantastique, à travers des récits issus des folklores québécois, canadien et amérindien. Présentée sous forme d’un étrange village, Histoires fantastiques, mythes et légendes de chez nous met en valeur un monde peuplé de phénomènes insolites et de personnages aux pouvoirs magiques. C’est une contrée sortie tout droit de l’imaginaire des conteurs que vous aurez la chance d’explorer. Montez à bord d’un canot volant, chassez le loup-garou, dansez avec le diable, bref, quittez la réalité un court instant… Les plus jeunes sont même invités par les lutins amérindiens à inventer leur propre histoire. Laissez l’imagination vous porter… L’exposition présente également des œuvres de personnalités connues, telles que l’auteur Bryan Perro et le conteur Fred Pellerin. L’exposition Histoires fantastiques, mythes et légendes de chez nous est une production de la Corporation culturelle de Shawinigan réalisée par le Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke. Cette exposition a pu être conçue grâce aux généreuses contributions du ministère du Patrimoine canadien, Programme d’aide aux musées, du ministère de la Culture et des Communications du Québec et de la Ville de Shawinigan.